E-commerce en France et dans le monde

  1. D’ici 2040, 95 % des achats dans le monde seront effectués en ligne (Nasdaq).
  2. La France est en 2020 le deuxième marché européen pour l’e-commerce, et le cinquième au niveau mondial (LSA Conso). C’est une place de mieux et deux fois plus qu’en 2016, où l’on disposait de ces chiffres de Business.com. 
  3. 40,1 millions d’internautes ont effectué un achat en ligne au dernier trimestre 2019, soit 2 % de plus qu’en 2018 sur la même période (FEVAD)
  4. 103,4 milliards d’euros ont été dépensés par les Français sur internet en 2019, avec une hausse de +11,6 % du CA global par rapport à l’année précédente (LSA Conso).
  5. On recense en 2020 plus de 190.000 sites marchands, avec 25.000 nouveaux sites en 2019, soit une hausse de plus de 15 % (E-Works)
  6. Plus de 1,7 milliard de transactions ont été enregistrées en 2019 par les sites de e-commerce, soit une hausse de 15,7% par rapport à 2018 (FEVAD). 
  7. La croissance du e-commerce chinois dépassera celle des États-Unis avec 2 000 milliards en 2019 (Smart Insights).
  8. Les ventes du e-commerce ne correspondent encore qu’à 10 % de l’ensemble des ventes de détail, contre 90 % en magasin (FEVAD). 
  9. Une moyenne de 488 $ est dépensée annuellement en achats en ligne (Hosting Facts). Mais le panier moyen a baissé de 5 euros en 2018, pour atteindre 61,60 euros. (Les Echos)
  10. Lors du Single’s Day 2019, le 11 novembre dernier, le pionnier du e-commerce chinois Alibaba a écoulé la bagatelle de 38.4 milliards de dollars de produits en 24 heures seulement, contre  30.8 milliards en 2019 (HBR). 
E-commerce

Comportement des consommateurs

  1. Les hommes dépensent 68 % de plus de que les femmes lors de leurs achats en ligne (KMPG).
  2. La génération X (les consommateurs nés entre 1966 et 1981) dépensent plus en ligne que n’importe quel autre groupe, avec près de 19 transactions annuelles. (Gondola)
  3. Les produits les plus achetés en ligne : vêtements, chaussures et accessoires (47 %), ordinateurs et appareils électroniques (32 %), livres, films, musique (28 %), produits de beauté et de santé (24 %) (Big Commerce).
  4. 53% des consommateurs déclarent que l’environnement rentre en ligne de compte dans leurs achats en ligne, tandis que 45 % d’entre eux disent avoir acheté sur Internet en 2019 un produit issu de l’économie circulaire (Médiamétrie). 
  5. Les gens passent en moyenne 5 heures par semaine à faire du shopping en ligne (Hosting Facts).
  6. 71 % des acheteurs pensent qu’ils feront une meilleure affaire en ligne que dans un magasin réel (Media Lounge).
  7. 95 % des utilisateurs de sites de réservation de voyages lisent une ou plusieurs reviews avant de confirmer leur achat (Trust You). 
  8. 91 % des consommateurs de la génération 2000 font autant confiance aux reviews online qu’à l’avis des membres de leur famille ou à celui de leurs amis (Inc).
  9. Les membres de la génération Y et Z sont 8,5 fois plus susceptibles que les autres de découvrir des produits ou services par le biais d’un influenceur (Salesforce).
  10. 95 % des acheteurs sur Internet voient comme suspect un produit ou un service sans aucune review négative. Au contraire, des commentaires même négatifs peuvent augmenter jusqu’à 85 % votre taux de conversion, par rapport à zéro commentaire (Reevoo). 

Services et réductions

  1. Les 3 expressions les plus utilisées dans les annonces payantes en France sont “Livraison gratuite”, “Pas cher” et “Meilleur prix” (SEMrush).
  2. 92 % des acheteurs sont enclins à effectuer un nouvel achat sur un site proposant une politique de retour flexible (E-Commerce Nation).
  3. Pour 65 % des consommateurs français, mais en réalité quel que soit le pays européen, la livraison gratuite est l’élément le plus déterminant dans l’acte d’achat (Magento).
  4. 85 % des consommateurs se font livrer leurs achats à leur domicile. 74 % dans un magasin ou un point relais près de chez eux (FEVAD)
  5. 65 % des acheteurs en ligne définissent la gratuité de la livraison comme leur critère de choix numéro 1 pour leur achat. 85 % des internautes préfèrent la livraison sur rendez-vous (Ifop)
  6. 57 % des consommateurs portent également leur attention sur la sécurité des transactions, tandis que 47 % mettent plutôt en avant la sécurité de leurs données personnelles. (RSA)
  7. 50 % est la réduction la plus populaire chez les e-commerces français (SEMrush). 
  8. La plupart des plaintes liées à l’expérience d’achat en Europe concernent le temps de livraison, les défauts techniques et les articles endommagés (Ecommercenews).
  9. 89 % des acheteurs ont arrêté d’acheter en ligne à cause d’un mauvais service client (Social Media Today).
  10. 2 clients sur 5 n’ont pas de problème à interagir avec les chatbots (Forbes). 48% des consommateurs affirment préférer un chatbot qui résout leur problème plutôt qu’un chatbot qui a de la personnalité (Business Insider) !

E-Commerce Mobile & Vocal 

  1. On dénombrait 16,27 millions de cyber-consommateurs sur mobile au 4ᵉ trimestre 2019, contre 13,16 millions “seulement” fin 2018 (Médiamétrie).
  2. En 2019, plus de mille milliards de dollars (ou 75 %) des ventes e-commerce en Chine ont été effectuées via des appareils mobiles (Hosting Facts).
  3. D’ici 2021, on prévoit que les marques pionnières qui refont le design de leurs sites web pour les adapter à la recherche visuelle et vocale augmenteront leur chiffre d’affaires de 30 % (Gartner).
  4. 81 % des utilisateurs du e-commerce disent utiliser très régulièrement leur mobile avant un achat, que ce soit pour se renseigner sur le lieu de vente ou comparer les prix (Médiamétrie). 
  5. En 2019, 39,3% des millennials utilisent des assistants vocaux sur leurs appareils mobiles (Emarketer). 40% de ces millennials ont utilisé l’an dernier la recherche vocale avant d’effectuer un achat en ligne (Shopify).
  6. D’ici 2020, le shopping par commande vocal devrait atteindre 40 milliards de dollars aux USA (OC&C Strategy Consultants)
  7. 20 % des commandes vocales d’e-commerce concernent l’épicerie et les courses de première nécessité, contre 8 % seulement pour la mode et les vêtements (Prnewswire)
  8. 4 cyber-consommateurs sur 10 ont utilisé en 2019 leur téléphone mobile pour effectuer un achat sur Internet (Médiamétrie). 
  9. 56 % des moins de 35 ans utilisent leur mobile pour réaliser des achats, contre 39 % des consommateur en général. Fait notable, 76 % des acheteurs mobiles effectuent pourtant leurs achats… depuis leur domicile. (LSA Conso).
  10. 18 % des membres de la génération Y et Z sont intéressés par l’achat via leur console de jeu (Salesforce).

Optimisation des sites e-commerce

  1. La recherche organique est la principale source de trafic des sites e-commerce (40 %), suivie par le trafic référent (9 %) et le trafic payant (6 %) (SEMrush).
  2. Le top 5 des pays selon la part du trafic organique attiré sur des sites e-commerce sont les États-Unis (43 %), le Royaume-Uni (7 %), l’Allemagne (6 %), la France (4,5 %) et l’Inde (4 %) (SEMrush).
  3. Seulement 44 % des clients français considèrent comme primordiale la gestion de leurs données personnelles par le site visité (Magento).
  4. 78 % des acheteurs en ligne veulent plus d’images sur les sites e-commerce et 30 % des acheteurs veulent plus de vidéos (Big Commerce).
  5. 70 % des acheteurs en ligne privilégient le zoom sur les images avant de commander (E Fundamentals).
  6. 33 % des acheteurs sont enclins à abandonner un panier si le prix de celui-ci s’affiche uniquement dans une devise qui leur est étrangère (Market Wired).
  7. 57% des consommateurs online commandent sur une plateforme à l’étranger (Nielsen)
  8. 78 % des cyber-consommateurs font plus confiance pour leurs achats en ligne à un site comportant une traduction dans leur langue maternelle (Phrase).

E-commerce et réseaux sociaux

  1. 30 % des acheteurs en ligne disent qu’ils pourraient effectuer une commande à partir d’un réseau social comme Facebook, Pinterest, Instagram, Twitter ou Snapchat (Big Commerce).
  2. Ce sont les utilisateurs d’Instagram qui passent le plus de temps sur les sites e-commerce, avec une durée de session moyenne de 192 secondes – le double de Facebook et le triple de Pinterest (Social Media Today).
  3. Au cours des 5 dernières années, les ventes en ligne à partir des réseaux sociaux ont enregistré une hausse de 93 % (Media Lounge).

Bonus : Grandes marques du e-commerce

  1. 50 % des e-commerces investissent $ 1000 ou moins dans les campagnes de publicité payante (SEMrush).
  2. 51 % des achats en ligne ont pour source une marketplace, contre 21% un retailer et 20 % le site (ou l’application) de la marque elle-même (Salesforce).
  1. Avec 53,7 % d’internautes ayant déclaré avoir acheté un produit sur la plateforme, Amazon domine largement le classement de pénétration des sites marchands en France, suivi par la FNAC (27 %) et C-Discount avec 18,2 % des internautes français (FEVAD). 
  2. Plus de 90 % des gens achetant sur Amazon ne commandent pas un article avec moins de trois étoiles (Forbes).
  3. 46,9 % des internautes déclarent avoir acheté au moins un produit “mode” en 2019, ce qui en fait le premier marché e-commerce en France au niveau du nombre d’acheteurs (FEVAD).
  4. 6,1 points de progression en un an pour OUI.Sncf, qui occupe ainsi le deuxième rang des entreprises de voyages en termes de pénétration (30,2 % des internautes ont acheté sur le site de la SNCF en 2019), devant AirBnb (24,8 %) mais derrière le leader Booking.com, visités par 40,1 % des répondants (FEVAD).
  5. Amazon, Cdiscount et Apple sont les boutiques en ligne les plus populaires sur Google.fr (SEMrush).
  6. Ikea a le site e-commerce le plus performant en termes de vitesse de chargement (SEMrush).

source:par
Jonathan Henault
https://fr.semrush.com/blog/

Laisser un commentaire